« No-show » : Comment réduire ce fléau tant appréhendé par les restaurateurs.

Chaque année, un restaurant perd en moyenne 10 à 15% de chiffre d’affaires à cause des no-show.

 

agenda

Il vous est sûrement déjà arrivé de consulter votre agenda de réservations et constater que vous étiez plein ce soir-là. Vous vous préparez en conséquence mais quelques heures plus tard, surprise : 2 clients sur 5 ne sont pas venus. Vous n’avez évidemment pas été prévenu… C’est ce que l’on appelle le « no-show », qui est une pratique de plus en plus répandue.

Loin de concerner uniquement le secteur de la restauration, ce fléau touche également l’hôtellerie, les commerces de proximité (coiffeur…), le milieu médical etc…

Alors, comment faire pour limiter cette pratique qui pèse tant sur le quotidien de votre établissement ?

Il existe pour cela quelques solutions, qui vous aideront à mieux gérer ou diminuer ces no-show :

       1. Confirmez automatiquement la réservation par mail.

Une fois la table réservée, assurez-vous de renvoyer la date et l’heure de réservation par mail automatique ou par SMS auprès du client. Cela vous permettra d’avoir un contact direct avec celui-ci.

       2. Reconfirmez les réservations.

Envoyer un rappel par mail ou par SMS permettra de réduire les no-show causés par les oublis. Lancez un rappel entre 72 et 24 heures avant l’heure de réservation.

        3. Facilitez l’annulation

Il est donc très fortement conseillé d’inclure un lien d’annulation dans vos mails de rappel afin que vous puissiez vous préparer en conséquence. Cela rendra la tâche plus facile pour le client également.

        4. Sensibilisez les clients aux conséquences des no-show.

Vous pouvez les lui expliquer dans le mail de confirmation de réservation par exemple. Lui exposer des statistiques et lui rappeler les simples règles de courtoisie peuvent être suffisant à sensibiliser le client sur le sujet. Il pensera plus facilement à annuler en cas de besoin.

       5. Gardez les données du client à jour

Mettez votre base de données clients à jour avec les adresses mail et les numéros de téléphone les plus récents. Il vous faut plusieurs moyens de communiquer avec le client afin de confirmer sa réservation entre autres. Une solution de réservation performante devrait vous permettre de gérer et mettre les fichiers clients à jour automatiquement.

       6. Pour les réservations en ligne, demandez un acompte ou un paiement par CB

Les acomptes et les paiements à l’avance restent les meilleures façons de s’assurer contre le no-show. Ils responsabilisent le client et renforcent sa prise de conscience.

 

Certaines sociétés comme Zenchef vous assurent contre les « no-show ». Vous pouvez désormais demander une empreinte bancaire à vos clients qui réservent en ligne afin de vous assurer de leur présence ou un dédommagement en cas de no-show. De même, Lafourchette, premier site de réservation de table en ligne s’est attaqué au problème. Pour en savoir plus sur leur plan d’action « J’y vais, ou j’annule », c’est par ici.